Danemark : quand la suppression de l’historique de Penkowa s’apparente à de la censure communiste

Il y a encore quelques temps, si vous tapiez les mots « Milena Penkowa » dans un moteur de recherche, vous tombiez sur un bon nombre de pages web toutes plus élogieuses les unes que les autres, à propos de cette « éminente scientifique » en neurosciences, une femme surdouée et charismatique qui aime rouler en voiture de sport rouge. Mais les apparences sont trompeuses. Ces derniers mois, la « saga Penkowa » (cliquez sur le lien pour en savoir plus) a defrayé la chronique : il a été prouvé que la très médiatique chercheuse de Copenhague s’est rendue coupable de fraude, de détournements de fonds, de falsification de documents, de fausses accusations, etc.

Aujourd’hui, les personnes qui ont été associées avec elle dans le passé essaient d’en effacer les traces. C’est ainsi que bon nombre de sites mentionnant Penkowa sont en train de supprimer les pages où les textes dans lesquels elle apparaît. A commencer par le site de l’Université de Copenhague (photo ci-dessus), où la scientifique ne figure plus parmi les anciens étudiants du club des livres en 2010. C’est aussi le cas des sites du Ministère des Sciences, d’un programme de cuisine danois, de la Société Danoise des Neurosciences, et de son propre site du Département de Neuroprotection.

Lire la suite

Le Danois et le Suédois de Skype touchent le pactole


Vous avez sans doute entendu parlé du rachat de Skype par Microsoft il y a quelques jours. Ce que vous ne saviez peut-être pas, c’est que Skype a été fondé en 2003 par le Danois, Janus Friis et le Suédois Niklas Zennström. Les deux comparses s’étaient également associés pour le projet de partage de musique Kazaa, puis ils avaient vendu Skype sur e-Bay pour la modique somme de 2,6 milliards de dollars. En 2009 les associés ont également vendu leur autre création, Joost.
Avec le rachat de Skype, ils empochent 8,5 milliards de dollars. Maintenant, les adeptes de ce service permettant d’effectuer des appels-vidéos espèrent que celui-ci restera gratuit et disponible sur les smartphones Apple et Android une fois entre les mains de Microsoft.

Par Marie-Sophie Germain
Source : JP
Photo : Jonas Karlsson

Facebook fait construire un gigantesque serveur dans le nord de la Suède

Facebook vient d’investir l’équivalent de 2 milliards de couronnes suédoises pour la construction d’un gigantesque serveur près de Luleå dans le nord de la Suède, entre le parc scientifique Aurorum et la réserve naturelle de Gammelstadvisken. Les trois bâtiments de 30 000 m2 et consommeront autant d’électricité que 16 000 foyers. En dépit de la taille du complexe, seulement 70 à 90 personnes seront engagées à plein temps pour maintenir le serveur.

Le projet est actuellement à l’étude par le conseil de la ville, qui essaie avant tout de savoir quel sera l’impact écologique en termes de pollution sonore, de dépense énergétique et de pollution des eaux. Mais selon l’un des représentants du conseil, il n’y a pas de raison qui pourraient retenir ce projet pharaonique.

Par Marie-Sophie Germain
Source : The Local

Finlande : une webcam permet de découvrir 3 oeufs de balbuzards pêcheurs

C’est avec joie que les internautes ont pu découvrir  il y a quelques jours 3 oeufs dans le nid d’un couple de balbuzards pêcheurs (Pandion haliaetus) à Nauvo en Finlande, grâce à la webcam installée sur le site il y a 5 ans. Cela fait un moment que les ornithologues amateurs surveillent le couple (Tilda et Vasuri). L’année dernière, les mêmes rapaces avaient également nîché à cet endroit mais ne s’étaient pas reproduits. Mais des oisillons sont nés quelques années auparavant, et ont été baptisés Eelis, Elmeri, Aarni et Eliel. Selon Sami Lyytinen, spécialiste en balbuzards, trois est la moyenne d’oeufs pondus par cette espèce.

Par Marie-Sophie Germain
Source : Helsingin Sanomat, Ssaaristomeri
Photo : Hank Golet

Le jeu finlandais Angry Birds bientôt en film !

Qui ne connaît pas le célèbre jeu Angry Birds, créé par la société finlandaise Rovio Mobile pour les smartphones, et qui a été téléchargée plus de 100 millions de fois ? Ceux qui sont accros à ces gentils petits oiseaux victimes de vilains cochons verts auront bientôt la joie de découvrir leurs aventures dans un film d’animation. La Fondation Finlandaise du Film vient en effet d’offrir un financement de 50 000 euros à Rovio pour développer le projet « Angry Birds : The Movie », qui a déjà commencé il y a quelques mois. Affaire à suivre…

Par Marie-Sophie Germain
Source : Yle

Suède : les militaires priés d’utiliser Twitter, Facebook et YouTube au travail


Les employés des Forces Armées suédoises (Försvarsmakten) ont été priés par leurs supérieurs d’utiliser les services de réseaux sociaux pendant leurs heures de travail, et de participer à des discussions sur leurs activités. Ainsi, selon le quartier général de l’armée, Twitter, Facebook, Flickr, YouTube, WordPress et Wikipedia figurent parmi la liste des plateformes et communautés que les militaires sont désormais vivement encouragés à utiliser, dans le but de contribuer à améliorer l’image de l’armée, et de faire prendre conscience à la population de la réalité de ses missions.

La majorité des internautes suédois de moins de 45 ans sont membre d’un réseau social et on compte 3,7 de Suédois rien que sur Facebook. De plus, 1/% des Suédois âgés de 16 à 25 ans consultent quotidiennement des blogs.

Par Marie-Sophie Germain
Source : The Local

Suède : les militaires surfent sur des sites porno au travail


Selon un rapport diffusé à la télévision nationale suédoise (SVT), les employés des Forces Armées (Försvarsmakten) surfent tous les jours sur des sites pornographiques depuis leur ordinateur au travail.

« C’est inacceptable, bien sûr », commente Per-Olof Stålesjö, le directeur des ressources humaines des forces armées. Il ne s’attendait pas à ce que ces visites de si soient si importantes, jusqu’à ce que SVT lui montre les résultats de l’enquête. Pourtant, dans le passé, les Forces Armées avaient pris des mesures après avoir découvert que certains de leurs employés surfaient sur des sites porno. « A chaque fois que cela se reproduit, c’est vraiment malheureux. C’est un échec que de ne pas arriver à faire comprendre à ces gens l’importance de ne pas se comporter de cette facon ».
Si un employé est incriminé, la première chose à faire est d’entamer une discussion :  « nous pouvons parler de mesures disciplinaires. En dernier recours, nous envisageons une potentielle démission. »
Lire la suite