Danemark : 90% des Copenhaguois aiment leur ville

Une nouvelle étude du conseil municipal de Copenhague vient de révéler que plus de 89% des habitants de la capitale sont « contents » ou « très contents » des activités et services proposées par la ville. « C’est fantastique de recevoir une telle déclaration d’amour de la part de nos citoyens », s’extasie Bo Asmus Kjeldgaard, le député-maire en charge de l’environnement à Copenhague.

Mais il y a encore des efforts à faire. Par exemple, 54% des habitants pensent que la ville est bien trop bruyante, et moins de la moitié apprécie les aménagements urbains. Les Copenhaguois aimeraient plus d’espaces verts et de zones ou activitées adaptées pour les enfants, ce qui les amènerait à passer beaucoup plus de temps dehors, comme ils le souhaiteraient. « Nous allons planter 200 000 nouveaux arbres avant 2025 afin de faire de Copenhague une ville au bilan carbone neutre. » Il ajoute en précisant que les enfants ne sont pas oubliés, puisque de nouvelles crèches sont en construction, et les aires de jeux sont en pleine rénovation.

Lire la suite

Publicités

Norvège : Oslo bientôt « comme Manhattan »

Si Oslo continue d’accueillir entre 12 et 16 000 nouveaux citoyens par an, la capitale « va devenir une ville complètement différente et finir comme Manhattan, où les gens viennent travailler mais seulement les plus riches peuvent se permettre de vivre. » Tels sont les mots de Stian Røsland, un politicien du parti conservateur de Norvège. En effet, le pays ne peut construire qu’entre 1 300 et 1 200 nouvelles résidences chaque année, alors qu’il en faudrait plus de 200 000 pour les 20 prochaines années. Ces nouveaux logements sont petits et les prix sont très élevés, ce qui exclue d’emblée les familles avec des enfants.

« Les alentours de la ville seront divisés par classe sociale, et seulement les plus riches pourront vivre à Oslo », explique Erling Dokk Holm, un chercheur en urbanisme. Selon lui, les prix élevés forceront les employés tels que les enseignants ou les infirmières à quitter le centre ville, ce qui augmentera considérablement le temps de transport et le coût de fonctionnement des services publics. Le chercheur conclut en affirmant que ce processus est malheureusement irréversible et que de nouvelles régulations concernant le marché immobilier sont nécessaires.

Par Marie-Sophie Germain
Source : Views and News from Norway

Danemark : en 2013, des nouveaux vélos pour les habitants de Copenhague

Selon des représentants de la ville de Copenhague, les habitants de la ville n’ont pas beaucoup utilisé les vélos mis à leur disposition gratuitement depuis 1995. Il semblerait ces bicyclettes soient trop lourdes et trop difficiles à manoeuvrer… quand on réussit à en trouver ! Par ailleurs, les adeptes paient des amendes si les vélos stationnent en dehors du centre ville.

Heureusement pour les musclés du mollet, la ville prévoit de remplacer en 2013 les 2 000 vieux vélos par deux nouveaux modèles choisi cette semaine. Ces modèles seront équipés d’un nouveau système permettant d’être plus pratique. « Notre cible principale ca n’est pas seulement les touristes, mais aussi les résidents locaux et les personnes qui se déplacent beaucoup pour aller travailler », commente Andreas Røhl, le chef de la division du Conseil de la Ville pour les bicyclettes.

Lire la suite