Eurovision 2011 : la chanson gagnante est suédoise

Les votes étaient serrés lors de la finale de l’Eurovision 2011 ce 14 mai. A l’annonce des résultats, la Suède et son chanteur Eric Saade figuraient dans le top 3, mais ce n’est qu’un peu avant la fin qu’on découvrit que c’est l’Azerbaïdjan (Ell et Niki, avec « Running Scared », vidéo ci-dessus) qui allait remporté la victoire, pour laisser la Suède à la troisième marche du podium, après l’Italie.

Mais si la Suède n’a pas gagné cette finale, elle aura tout de même gagné le cœur des auditeurs. Ce sont en effet deux Suédois, Sandra Bjurman et Stefan Örn, qui ont composé les paroles et la musique de la chanson victorieuse du couple d’Azerbaïdjan. Mais ca n’est pas tout : toute l’équipe entourant Ell et Niki est également suédoise : la production, les autres chanteurs, les danseurs, le chorégraphe, les stylistes et même les maquilleurs.

Eric Saade dit avoir été fier de concourir pour son pays, et lui a offert son meilleur classement depuis 12 ans. Quant au Danemark, il est arrivé en 5è position, avec la chanson « A New Tomorrow » du groupe danois « A Friend in London ».

Par Marie-Sophie Germain
Source : Radio Sverige, The Local

Le Danemark, la Suède, la Finlande et l’Islande à la finale de l’Eurovision

Hier a eu lieu la deuxième semi-finale de l’Eurovision 2011 à Düsserldorf. Si la Norvège n’a pas été qualifiée lors de la première semi-finale du 12 mai, les pays nordiques ne sont tout de même pas en reste.

Le Danemark et son groupe A Friend in London, composé de Tim Schou, Sebastian Winker, Aske Damm Bramming et Esben Svane ira en finale (vidéo ci-dessous) !

Lire la suite

La première semi-finale de l’Eurovision plutôt décevante

Hier a eu lieu à Düsseldorf la première semi-finale de l’Eurovision 2011 (Melodifestivalen en suédois, et Melodi Grand Prix en danois). Résultats… mitigés. Alors que les étonnantes préselections suédoises nous avaient habituées à un festival de prestations d’un goût très douteux plus kitsh les unes que les autres (telles que  « Oh my God », de The Moniker), cette première semi-finale nous a laissés plutôt indifférents. Ce fut une succession de chansons pop aussi médiocres les unes que les autres, ne prêtant ni à l’admiration ni même à la stupéfaction ou à l’hilarité, ce qui est bien dommage.

Lire la suite

Danemark : tout le monde aime Frank le fermier


En 2008, la chaîne de télévision danoise DR2 lancait Bonderøven (« Cul Paysan »), un nouveau programme montrant la vie quotidienne de Frank Erichsen, un jeune paysan sympathique qui vit à l’ancienne et sous le principe de l’auto-suffisance (vidéo ci-dessus). On l’y voit en train de labourer ses champs, nourrir ses animaux, réparer ses machines ou encore faire découvrir les joies de la nature à son bébé. L’audience est rapidement passée de 200 000 téléspectateurs à 600 000, et aujourd’hui le fermier a déjà plus de 120 000 fans sur Facebook. Cette vedette est actuellement très populaire, mais confirme que malgré son succès, elle ne renoncera pas à sa vie simple, bien que difficile.

Par Marie-Sophie Germain
Source : Berlingske

Danemark : la nouvelle chaîne de télé pour enfants fait un carton

Une petite fille de 10 ans tue six adultes de facon cruelle… c’est ce qu’on peut voir comme scènes dans un film diffusé à 17 h sur la chaîne de télévision danoise pour enfants Ramasjang. En effet, au Danemark, la petite lucarne comme le grand écran montrent beaucoup de réalisations danoises réalisées pour les enfants, au lieu de diffuser des productions américaines pré-formatées. Et le type de programme n’est pas du tout le même que dans les autres pays. Fini les émissions infantilisantes ou histoires d’amour édulcorées… Ici, les producteurs n’ont pas peur de faire réaliser des films socio-réalistes par exemple, ou des films d’horreur à la sauce locale.

La chaîne pour enfant du service public DR a été lancée en novembre 2009 et elle est très rapidement devenue la chaîne favorite des petits Danois, malgré celles disponibles sur les réseaux câblés, comme par exemple Cartoon Network, deux fois moins populaire. Cet incroyable succès est une énorme surprise, à l’heure où les enfants sont happés par la « magie » Disney et DR s’en félicite.

Par Marie-Sophie Germain
Source : The Copenhagen Post
Photo : Dan Prince

Suède : en font-ils trop pour l’Eurovision ?


Les diffusions télévisées des préselections suédoises pour le concours de chansons de l’Eurovision (Melodifestivalen) ont toujours été un énorme succès en Suède, mais les choses ont changé depuis 2002 : cela a pris encore plus d’ampleur. Au lieu d’un seul concours qui a lieu au début du printemps – la finale avec les autres pays européens – la télévision suédoise montre ses préselections locales avec les quarts de finale, plusieurs demi-finales, les épreuves de rattrapage, et enfin, la finale. En tout, plus de 6 semaines de quasi monopolisation de la chaîne publique SVT, et 6 semaines de frénésie pop dans les tabloïds.

Impossible de ne pas voir ou entendre parler des candidats suédois de l’Eurovision et de leurs performances, même si vous ne regardez pas la petite lucarne. Ils sont partout et vous ne pouvez pas y échapper. Melodifestivalen est devenu l’un des programmes de télévision les plus importants en Suède, et est regardé par 1/3 de la population, soit 3 millions de fans chaque semaine.  La Suède n’en fait-elle pas trop ? Les Suédois ne vont-ils pas finir par avoir une overdose de pop acidulée et parfois outrageuse ?

Lire la suite

Norvège : 8 000 plaintes contre une émission sur la sexualité des jeunes

La chaîne de télévision norvégienne NRK vient de recevoir un nombre impressionnant de plaintes après la diffusion cet automne d’un nouveau programme appelé Trekant (« triangle » ou plus exactement « ménage à trois »), qui parle de performances sexuelles. C’est la première fois qu’un programme suscite autant de réactions négatives.

Dans cette émission, deux jeunes femmes et un jeune homme discutent de sujets aussi variés que les positions lors des rapports sexuels ou encore les films porno, en passant par les clubs échangistes. Le but du programme était de booster l’ouverture d’esprit des Norvégien, tout en attirant de plus en plus de jeunes téléspectateurs.

Trekant a certes attiré de nombreux téléspectateurs, mais a aussi plus de 8 000 plaintes. L’une d’entre elle qualifie le show de « choquant » et de « torture diabolique venant de la pègre norvégienne », alors que la plupart des plaignants sont surtout choqués que l’argent des contribuables serve à financer ce genre de programme (NRK est une chaîne fondée par l’état).

Par Marie-Sophie Germain
Source : News and Views from Norway