Danemark : le danois trop difficile à apprendre, même pour les Danois

En Croatie, un enfant de 15 mois est capable de comprendre environ 150 mots, alors qu’un enfant danois du même âge n’en comprend que 84. Comme l’indique la linguiste Dorthe Bleses, ca n’est pas parce que les enfants du pays d’Andersen sont moins intelligents, mais parce que leur langage comporte beaucoup trop de voyelles.

En danois, les voyelles « officielles » sont au nombre de 9 : a, e, i, o, u, æ, ø, å et y. Mais le souci commence quand les Danois parlent, puisqu’en réalité il existe 40 sonorités de voyelles différentes. En effet, même les sons des consonnes peuvent se transformer en voyelles, et la même voyelle peut sonner différemment, selon sa place dans le mot et l’intonation de la phrase… De plus, beaucoup de Danois mangent la fin de leurs mots (un phénomène appelé élision), ce qui rend encore plus difficile la compréhension et l’apprentissage.

Lire la suite

Publicités

Finlande : de plus en plus d’étrangers dans les banlieues d’Helsinki

Pour sa thèse de doctorat, Katja Vilkama étudie les stastistiques migratoires. La chercheuse a découvert que dans la zone de Suvela de la ville d’Espoo (banlieue d’Helsinki), la proportion de personnes parlant une langue natale autre que le finnois (ou le suédois) est passée de 7,6% en 2000 à près de 21% en 2009. Parallèlement, les Finlandais « de souche » sont de plus en plus nombreux à quitter ces banlieues. Le géographe urbain Venia Bernelius explique que ce processus, appelé « white flight », s’il est bien connu dans le reste de l’Europe, n’en est qu’à ses débuts en Finlande. Il ajoute qu’il est très difficile d’inverser ce processus de différenciation ethnique et qu’il est temps d’agir afin d’éviter une ghetthoisation.

Lire la suite

Danemark : les étrangers doivent prendre 600 lecons de danois et parler parfaitement dans les 3 mois

Le gouvernement danois vient une fois de plus de resserer les règles concernant l’accès au permis de séjour pour les étrangers. Avec le nouveau système de points, les demandeurs de titre de résidence qui sont venus dans le cadre du regroupement familial doivent parler un danois presque parfait… avant de venir au Danemark. Selon les nouvelles règles, un immigré est ainsi obligé de prendre 600 lecons de danois. S’il veut risquer le tout pour le tout et tenter sa chance une fois arrivé au Danemark, rappelons que le prix d’un cursus de danois est passé de 15 € à 2260 € (pour 180 h uniquement, le seul cursus validé par l’état).

Le gouvernement a également placé la barre très haut quant au niveau requis, qui passe de A1- à A2, soit une connaissance presque parfaite du langage. De plus, le nouveau test de danois mis en place le 15 novembre dernier est extrêmement difficile et coûte 400 € pour chaque tentative, et il faut le passer dans les 3 mois suivant l’arrivée sur le territoire.

Eva Ersbøll, de l’Institut des Droits de l’Homme, s’insurge : « il y a d’autres pays qui exigent un tel niveau, mais c’est surtout pour l’obtention de la nationalité, pas pour de simples permis de séjour. Maintenant, le Danemark demande que l’on parle parfaitement danois avant même de venir au pays ou de savoir si on a le droit d’y rester. Cela va considérablement limiter les regroupements familiaux. »

Lire la suite

Norvège et Danemark : « we speak english very well, thank you »

Une nouvelle étude de l’EPI (English Proficiency Index) vient de révéler que parmi les pays non anglophones, ce sont les Norvégiens qui parlent le mieux anglais ! Les Danois arrivent en troisième position après les Hollandais. La Suède et la Finlande, sont quatrième et cinquième. Alors que la France se situe à la 17è place entre l’Argentine et Mexico, les plus mauvais élèves sont en Thaïlande, en Turquie et au Khazakstan. Vous pouvez voir tout le classement ici.

Par Marie-Sophie Germain
Source : EPI

Danemark : le prix des cours de danois pour les étrangers est passé de 15 € à 2260 €

Ces derniers mois, le Danemark a considérablement durci sa politique d’immigration et exige que les étrangers qui souhaitent un travail parlent un danois impeccable. En effet, un étranger bien diplômé est obligé de poursuivre un cursus similaire à celui de son pays d’origine afin de valider ses études au Danemark. Mais pour cela, il lui faut parler un danois « de niveau universitaire », ce qui doit donc l’amèner à suivre un cursus de 180 h au VUC (le Centre d’Enseignement pour Adultes, homologué par l’état) pour un prix dérisoire. Or aujourd’hui, nous apprenons que le prix du cursus est passé de 110 couronnes (15 euros) à 16 900 couronnes (2 260 euros)…

Lire la suite

Danemark : le système de numérotation vigésimal trop compliqué pour les enfants

Selon de chercheurs en neurologie, le système de numérotation vigésimal (ou vicésimal) employé dans le langage danois est beaucoup trop compliqué pour les enfants losrsqu’ils apprennent à compter et à calculer. Lisser Rye Ejersbo et ses collègues de l’Université d’Aarhus proposent que le Danemark utilise un système plus simple qui ne plongerait pas les enfants dans la confusion.

En danois, pour les nombres au dessus de 50, on compte par base de 20, alors que dans la plupart des autres langues on utilise un système décimal, sur une base de 10. Par exemple, en danois, le nombre « cinquante » se dit halvtreds, un raccourci de halvtredje sinds tyve, soit littéralement 2,5 x 20…

Par Marie-Sophie Germain
Souce : The Copenhagen Post

Comment séduire un Danois ?

Femme célibataire – ou non – vous voilà partie pour de nouvelles aventures en terre Viking, dans l’espoir de trouver le grand amour auprès d’un beau barbu à tresses fan de Lego ou alors du clône d’Aragorn dans Le Seigneur des Anneaux (l’acteur danois Viggo Mortensen, sur la photo, sacrée Arwen…). Le coeur haletant, vous vous dirigez vers l’un des nombreux bars du centre ville, ou à une soirée en compagnie de Lærke, l’amie danoise qui vous héberge durant votre séjour. Pleine d’appréhension, vous vous demandez comment vous oserez faire face au charme ravageur des grands Danois, et à leur réputation de grands gaillards entreprenants et gouailleurs.

Détrompez-vous ! Le mythe du viking viril, belliqueux et pilleur a du plomb dans l’aile… Partout où vous allez, vous risquez de rencontrer des grands dadais qui promènent leurs bébés dans des landeaux pendant que leur femme fait la fête plutôt que des brutes épaisses qui vous enlèveront pour vous violenter en pleine mer sur leur drakkar avant de vous assomer d’un coup de bouteille de mjød.

Lire la suite