Finlande : une webcam permet de découvrir 3 oeufs de balbuzards pêcheurs

C’est avec joie que les internautes ont pu découvrir  il y a quelques jours 3 oeufs dans le nid d’un couple de balbuzards pêcheurs (Pandion haliaetus) à Nauvo en Finlande, grâce à la webcam installée sur le site il y a 5 ans. Cela fait un moment que les ornithologues amateurs surveillent le couple (Tilda et Vasuri). L’année dernière, les mêmes rapaces avaient également nîché à cet endroit mais ne s’étaient pas reproduits. Mais des oisillons sont nés quelques années auparavant, et ont été baptisés Eelis, Elmeri, Aarni et Eliel. Selon Sami Lyytinen, spécialiste en balbuzards, trois est la moyenne d’oeufs pondus par cette espèce.

Par Marie-Sophie Germain
Source : Helsingin Sanomat, Ssaaristomeri
Photo : Hank Golet

Publicités

Le Danemark, la Suède, la Finlande et l’Islande à la finale de l’Eurovision

Hier a eu lieu la deuxième semi-finale de l’Eurovision 2011 à Düsserldorf. Si la Norvège n’a pas été qualifiée lors de la première semi-finale du 12 mai, les pays nordiques ne sont tout de même pas en reste.

Le Danemark et son groupe A Friend in London, composé de Tim Schou, Sebastian Winker, Aske Damm Bramming et Esben Svane ira en finale (vidéo ci-dessous) !

Lire la suite

Pour les Nordiques, c’est quoi être riche ?

La banque en ligne Nordnet vient de publier les résultats d’une enquête sur la facon dont les peuples nordiques considèrent l’argent et la richesse. Il en ressort que les Danois seraient les hédonistes de la Scandinavie : pour eux, avoir de l’argent, cela signifie pouvoir aller au restaurant à chaque fois qu’ils en ont envie. Les Suédois seraient généreux, puisque pour 44% d’entre eux, être riche cela veut dire être capable de donner régulièrement à des oeuvres de charité. Pour 36% des Norvégiens, avoir un portefuille bien garni, cela veut dire ne pas avoir à économiser. Enfin, pour les Finlandais, la richesse c’est la possibilité d’acheter un appartement ou une maison.

A la question « que feriez-vous si vous gagniez un million de couronnes ? », les réponses sont également très révélatrices : après avoir mis une importante somme de côté, 26% des Danois partiraient en voyage autour du monde, les Suédois et les Norvégiens donneraient une partie de l’argent à de la famille ou des amis (respectivement 37 et 26%), alors que 35% des Finlandais ne changeraient rien à leur mode de vie.

Par Marie-Sophie Germain
Source : JP
Photo : une Mercedes en or et cristal, au Salon de l’Auto de Tokyo en 2009

Finlande : de plus en plus d’étrangers dans les banlieues d’Helsinki

Pour sa thèse de doctorat, Katja Vilkama étudie les stastistiques migratoires. La chercheuse a découvert que dans la zone de Suvela de la ville d’Espoo (banlieue d’Helsinki), la proportion de personnes parlant une langue natale autre que le finnois (ou le suédois) est passée de 7,6% en 2000 à près de 21% en 2009. Parallèlement, les Finlandais « de souche » sont de plus en plus nombreux à quitter ces banlieues. Le géographe urbain Venia Bernelius explique que ce processus, appelé « white flight », s’il est bien connu dans le reste de l’Europe, n’en est qu’à ses débuts en Finlande. Il ajoute qu’il est très difficile d’inverser ce processus de différenciation ethnique et qu’il est temps d’agir afin d’éviter une ghetthoisation.

Lire la suite

Finlande : 50 000 personnes font pousser du cannabis à la maison

L’Institut National de la Santé en Finlande (Yhteiskuntapolitiikka) vient de publier les résultats d’une étude sur la consommation de cannabis et les résultats sont étonnants : 1/5è des Finlandais de moins de 35 ans connaissent quelqu’un qui fait pousser du cannabis à la maison. En effet, il est estimé qu’entre 40 000 et 60 000 personnes cultivent de la marijuana à leur domicile ou ont essayé. Faire pousser du chanvre est pourtant illégal : une peine de prison de plusieurs années peut être prononcée si lors d’une perquisition la police trouve plus de 10 pieds de cannabis.

Mais la plupart des jardiniers en herbe considèrent que c’est moins pire que d’avoir affaire à des dealers. L’une d’entre elles, Nina, 37 ans, témoigne : « il y a des gens très effrayants impliqués dans le trafic de drogue. Et moi je veux être en mesure de contrôler d’où vient mon cannabis ». Par ailleurs, le jardinage est considéré comme beaucoup plus rentable que d’acheter de la marijuana sur le marché. Et c’est aussi un hobby qui peut devenir passionnant, et dont les adeptes aiment partager les secrets avec leurs amis.

Par Marie-Sophie Germain
Source : Helsingin Sanomat

Finlande : moins de grandes oreilles dans les parcs

En Finlande, les villes d’Helsinki et Espoo connaissent un « rabbit-boom » depuis quelques années. Il est difficile d’évaluer le nombre de lagomorphes dans la capitale, mais, à Espoo on estime qu’ils seraient environ 300 lapins urbains à batifoler dans les parcs. Chaque année, Helsinki dépense environ 300 000 euros pour se débarrasser de ces animaux considérés comme nuisibles. Il semblerait que les efforts des chasseurs aient porté leurs fruits, puisque la population s’est considérablement réduite.

Par Marie-Sophie Germain
Source : Yle
Photo : Yle

Finlande : beaucoup de criminels étrangers sont estoniens

En Finlande, le nombre de crimes commis par des étrangers a augmenté ces cinq dernières années (voir graphique ci-dessus). Selon certains spécialistes, l’ouverture des frontières et de la zone Schengen a augmenté la criminalité des étrangers qui ne passent que quelques heures dans le pays. A Helsinki, 1/5 è des crimes sont commis par des étrangers. Ce sont surtout les Estoniens qui seraient les plus impliqués, suivis par les Russes, les Roumains, puis les Somaliens. « Beaucoup d’Estoniens vivent et travaillent en Finlande, ce qui bien sûr se reflète dans ces statistiques », commente le chef de la police d’Helsinki, Juha Laaksonen.

Par Marie-Sophie Germain
Source : Yle
Image : Yle