Galerie

Queen Machine : they rocked me !

IMG_9915
(English version here !)

Cela fait longtemps que je n’ai pas eu la possibilité d’actualiser ce blog, mais je sais que vous êtes toujours aussi nombreux à le lire… alors je vous propose un retour en force, et en grandes pompes ! Je voulais tout simplement partager une expérience inoubliable avec vous.

Le 7 août dernier, je me suis retrouvée un peu par hasard juste devant la scène du festival annuel de la ville de Nykøbing Falster, au sud du Danemark, la Festuge (« semaine de fête »), sur la place centrale de la ville. On y jouait des reprises du mythique groupe Queen, par le groupe danois Queen Machine. Un peu sceptique, j’avais malgré tout embarqué mon appareil photo au cas où. J’étais loin de me douter que j’allais vivre quelque chose d’extraordinaire. Lire la suite pour voir les photos !

Lire la suite

Prendre sa douche aux toilettes, un concept danois

Il était une fois au Danemark un temps où dans la plupart des vieux immeubles, la salle de bain était commune (ou alors il n’y en avait pas du tout). Mais vint une période où les Danois eurent envie de leur propre salle de bain privée. Seulement voilà : dans la plupart des immeubles anciens, rien n’était prévu pour ca. Les Danois ont donc installé leur salle de bains dans la seule pièce privée bénéficiant d’un réseau de plomberie, j’ai nommé, les toilettes.

C’est ainsi que chez beaucoup de Danois qui vivent dans des appartements datant d’avant les années 70, vous aurez la suprise de trouver une pomme de douche juste au dessus ou à côté du trône (photo ci-dessus). Non, il ne s’agit pas d’un nouveau concept de bidet scandinave, mais bel et bien de… la salle de bains. Vous vous dites : « chouette alors, on peut faire pipi-caca, se doucher et se brosser les dents en même temps ! » Ne soyez pas si enthousiaste.

Lire la suite

Danemark : quand la suppression de l’historique de Penkowa s’apparente à de la censure communiste

Il y a encore quelques temps, si vous tapiez les mots « Milena Penkowa » dans un moteur de recherche, vous tombiez sur un bon nombre de pages web toutes plus élogieuses les unes que les autres, à propos de cette « éminente scientifique » en neurosciences, une femme surdouée et charismatique qui aime rouler en voiture de sport rouge. Mais les apparences sont trompeuses. Ces derniers mois, la « saga Penkowa » (cliquez sur le lien pour en savoir plus) a defrayé la chronique : il a été prouvé que la très médiatique chercheuse de Copenhague s’est rendue coupable de fraude, de détournements de fonds, de falsification de documents, de fausses accusations, etc.

Aujourd’hui, les personnes qui ont été associées avec elle dans le passé essaient d’en effacer les traces. C’est ainsi que bon nombre de sites mentionnant Penkowa sont en train de supprimer les pages où les textes dans lesquels elle apparaît. A commencer par le site de l’Université de Copenhague (photo ci-dessus), où la scientifique ne figure plus parmi les anciens étudiants du club des livres en 2010. C’est aussi le cas des sites du Ministère des Sciences, d’un programme de cuisine danois, de la Société Danoise des Neurosciences, et de son propre site du Département de Neuroprotection.

Lire la suite

Epidémie d’E. coli : un mort en Suède, les concombres danois hors de cause

L’épidémie causée par des concombres contaminés par la bactérie E. coli vient de faire sa première victime en Suède, une femme qui avait été admise à l’hôpital le 29 mai dans un état très critique. Un homme norvégien est en ce moment hospitalisé, et son état pourrait être lié à l’épidémie qui sévit actuellement et a déjà fait 15 morts en Allemagne. Les concombres utilisés en Allemagne provenaient d’exportateurs de différents pays, dont le Danemark. Après des études réalisées par les services sanitaires, il s’avère que les concombres danois sont hors de cause. Les suspicions se tournent désormais vers des lots espagnols et allemands.

Par Marie-Sophie Germain
Source : Radio Sverige, The Copenhagen Post

Des femmes suédoises inséminées avec le sperme d’un donneur atteint d’une maladie génétique rare

Branle-bas de combat à la banque de sperme danoise Nordic Cryobank : des femmes suédoises y auraient été inséminées avec la semence d’un donneur porteur d’une maladie génétique rare, la neurofibromatose de type 1 (maladie de Recklinghausen). Rappelons que le sperme danois est très populaire auprès des étrangères qui souhaitent devenir maman grâce à un donneur anonyme.

Selon Peter Bower, un représentant de Nordic Cryobank, il est en effet très probable que des femmes suédoises aient bénéficié de ce sperme défectueux, étant donné que ce sont en majorité des Suédoises qui viennent se faire inséminer au Danemark. « Nous avons livré ce sperme à entre 10 et 15 cliniques danoises, mais nous ne savons pas s’il a beaucoup été utilisé ou non ». Jusqu’à maintenant, il a été établi que 9 enfants ont été concus avec ce sperme, et ceux-ci ont 50% de chance de développer la maladie. Ni le donneur ni la banque de sperme n’étaient au courant.

Lire la suite

Le cinéma danois récompensé au Festival de Cannes


Lors de cette 64è édition Festival de Cannes, c’est le réalisateur danois Nicolas Winding Refn qui a remporté le prix de la mise en scène, avec son film Drive (vidéo ci-dessus). C’était la première fois que le réalisateur de 40 ans foulait le tapis rouge et cette récompense marquera probablement un tournant dans sa carrière. Un autre film danois a également été apprécié, malgré la polémique qu’a suscité son réalisateur Lars von Trier. L’actrice de son film Melancholia a gagné le prix de l’interprétation féminine.

Par Marie-Sophie Germain
Source : DR

Le Danois et le Suédois de Skype touchent le pactole


Vous avez sans doute entendu parlé du rachat de Skype par Microsoft il y a quelques jours. Ce que vous ne saviez peut-être pas, c’est que Skype a été fondé en 2003 par le Danois, Janus Friis et le Suédois Niklas Zennström. Les deux comparses s’étaient également associés pour le projet de partage de musique Kazaa, puis ils avaient vendu Skype sur e-Bay pour la modique somme de 2,6 milliards de dollars. En 2009 les associés ont également vendu leur autre création, Joost.
Avec le rachat de Skype, ils empochent 8,5 milliards de dollars. Maintenant, les adeptes de ce service permettant d’effectuer des appels-vidéos espèrent que celui-ci restera gratuit et disponible sur les smartphones Apple et Android une fois entre les mains de Microsoft.

Par Marie-Sophie Germain
Source : JP
Photo : Jonas Karlsson