Danemark : Copenhague accueille 3 millions d’abeilles

Cette semaine, 3 millions d’abeilles vont être installées à Copenhague, dans le but de renforcer la pollinisation des arbres et des fleurs de la ville. C’est l’organisation Bybi (« abeille urbaine ») qui est à l’origine de ce projet. Son directeur, Oliver Maxwell, explique : « beaucoup de gens aujourd’hui pensent que la nature c’est quelque chose qui ne fait pas partie de notre vie quotidienne. Mais il y a une grande biodiversité en ville, le long des voies ferrées, dans les jardins et les parcs, où les abeilles sont essentielles pour le développement de la nature et pour la pollinisation. »

Des projets similaires ont déjà été lancés dans d’autres grandes villes telles que Paris, Londres ou Chicago, où des toits abritent désormais des ruches. A Copenhague, c’est sur ceux de Kongens Nytorv, au Bella Center et au siège de Carlsberg qu’on trouvera cettes petites « fermes urbaines ».

Lire la suite

Publicités

Danemark : une signalisation inattendue à l’attention des gays qui s’aiment au parc

Tout près de la station de Nørreport à Copenhague, le parc Ørstedsparken est le lieu de prédilection pour les amours homosexuelles, qui y sont autorisées et connues publiquement. La semaine dernière, les habitués du parc ont eu la surprise de voir une nouvelle signalisation, avec des panneaux indiquant aux gens qu’ils devaient nettoyer après eux et de ne pas faire trop de bruit entre 9 h du soir et 4 h du matin. Seulement, ces panneaux étaient estampillés du logo officiel de la ville, qui affirme n’avoir rien à faire avec cela : « le design et le texte ne sont pas dérangeants, mais la personne qui a fait ces panneaux prétend être du Conseil Municipal », commente Jon Pape, à la direction du Conseil de la ville en charge des parcs et jardins. Apparemment, cette farce serait l’oeuvre d’un groupe d’artistes. « Bien sûr que les gens devraient nettoyer après eux. Ørsedsparken est le lieu favori pour les homosexuels, mais il doit rester un parc pour tout le monde », conclut Hans Christian Seidelin, porte-parole de l’association LGBT.

Par Marie-Sophie Germain
Source : The Copenhagen Post

Danemark : 90% des Copenhaguois aiment leur ville

Une nouvelle étude du conseil municipal de Copenhague vient de révéler que plus de 89% des habitants de la capitale sont « contents » ou « très contents » des activités et services proposées par la ville. « C’est fantastique de recevoir une telle déclaration d’amour de la part de nos citoyens », s’extasie Bo Asmus Kjeldgaard, le député-maire en charge de l’environnement à Copenhague.

Mais il y a encore des efforts à faire. Par exemple, 54% des habitants pensent que la ville est bien trop bruyante, et moins de la moitié apprécie les aménagements urbains. Les Copenhaguois aimeraient plus d’espaces verts et de zones ou activitées adaptées pour les enfants, ce qui les amènerait à passer beaucoup plus de temps dehors, comme ils le souhaiteraient. « Nous allons planter 200 000 nouveaux arbres avant 2025 afin de faire de Copenhague une ville au bilan carbone neutre. » Il ajoute en précisant que les enfants ne sont pas oubliés, puisque de nouvelles crèches sont en construction, et les aires de jeux sont en pleine rénovation.

Lire la suite

Suède : la xénophobie danoise affecte le développement de la région d’Øresund


Symbole de l’union entre les deux pays, le pont de l’Øresund (Øresundsbron, photo ci-dessus), relie le Danemark et la Suède, en faisant la jonction entre Copenhague et Malmö. De nombreux Suédois l’empruntent tous les jours pour aller travailler au Danemark, et vice-versa. Malheureusement, selon Ilmar Reepalu, le maire de Malmö, la région d’Øresund souffre de la xénophobie danoise. En effet, d’après lui, de nombreuses entreprises internationales installées là-bas manquent d’employés, à cause de l’extrême durcissement de la politique migratoire danoise.

Dans une interview au quotidien Berlingske, Ilmar Reepalu il explique que le Danemark a ruiné les chances de développement économique dans la région du détroit d’Øresund.  « Le Danemark s’est fait labellisé lui-même en tant que pays xénophobe, et cela atteint toute la région. » Selon lui, Copenhague attire de moins en moins de travailleurs, contrairement à d’autres villes telles que Stockholm ou Amsterdam.

Lire la suite

Danemark : les Chrétiens, les Juifs et les Musulmans s’unissent pour la tolérance


Au Danemark, les services de police et les dirigeants de diverses communautés recoivent de plus en plus de signalement de harcèlement et de crimes à caractère religieux. Ainsi, des groupes de Chrétiens, de Musulmans et de Juifs ont décidé de s’unir afin de combattre ces fléaux et de faire respecter la tolérance. « Le Judaïsme, l’Islam et le Christianisme ont des racines communes », explique le Révérend Peter Skov-Jacobsen, évêque de Copenhague. « Et si les racines sont les mêmes, il doit être possible pour elles de vivre côte à côte. »

Le point de vue de l’évêque est partagé par une association juive, Det Mosaiske Troessamfund (MT), ainsi que par le Conseil Musulman (Muslimernes Fællesråd, MF). Le porte-parole de ce dernier, Zubair Butt-Hussain, commente : « de tels cas de harcèlement sont horribles, que l’on soit religieux ou non. C’est abuser du Coran. » Le 21 mars débutera donc à Copenhague une campagne de sensibilisation à la tolérance et contre le harcèlement religieux.

Par Marie-Sophie Germain
Source : The Copenhagen Post

Danemark : de nouvelles règles pour interdire l’emploi de mannequins anorexiques


Alors que cette semaine la capitale danoise accueille la Copenhagen Fashion Week, (du 2 au 6 février) la chaîne de télévision danoise DR1 diffusera ce soir à 20 h un documentaire dans lequel plusieurs mannequins expliquent qu’elles ont été forcées de restreindre leur alimentation afin de rester très maigres.

Des membres du parlement appellent à mettre en place de nouvelles lois afin d’interdire la Copenhagen Fashion Week d’employer des mannequins trop jeunes et trop maigres. Özlem Cekic, du Parti Socialitste, commente : « nous voyons de très sérieux cas de jeunes filles tellement affamées qu’elles seront probablement incapables d’avoir des enfants lorsqu’elles seront plus âgées. » La porte-parole du parti social démocrate Sofie Hæstorp Andersen ajoute : « nous avons perdu patience avec l’industrie du mannequinat. Nous ne pouvons plus continuer à regarder ces pauvres filles jouer avec leur vie. »

Lire la suite

Danemark : plus de rats à Copenhague en 2015


Selon de nombreux témoins, la ville de Copenhague serait infestée de rats. Mais selon le Conseil de la Ville, la capitale sera définitivement débarrassée de sa vermine en 2015. Le comité pour l’environnement a suggéré que  piéger les rats afin qu’ils se concentrent dans les égoûts permettrait ensuite de les exterminer plus facilement. Cette méthode a déjà été testée et serait efficace.

Selon Morten Otkjaer Thune, chargé de la division qui lutte contre les animaux nuisibles à Copenhague, la prévention est la meilleure solution : « le plus important est de boucher les trous d’où viennent les rats dans les égoûts. Sinon, nous devrons lutter contre les rats indéfiniment. Cela n’a pas de sens aussi longtemps que nous n’avons pas de problèmes avec nos égoûts. »
Thune a jouté que les habitants devaient aussi faire attention : « si vous voyez des dalles brisées à l’extérieur de votre maison, cela veut dire que des rats essaient de se frayer un chemin par en dessous. Il est possible de les attraper et de réparer le trou. Ainsi c’est déjà un grand pas vers la résolution du problème. »

Par Marie-Sophie Germain
Source : Ice News