Suède : 65% des sans emploi n’ont pas d’allocation chômage


Le quotidien Dagens Nyheter vient de rapporter que 65% des personnes sans emploi en Suède ne bénéficient pas d’allocations de chômage. Selon Tord Strannefors, du Service Public pour les sans-emploi en Suède, ce chiffre peut s’expliquer par différentes raisons.

En 2007, les frais de l’assurance chômage ont augmenté, entraînant de nombreuses personnes à quitter le système. Les règles sont également devenues beaucoup plus strictes en ce qui concerne le temps de travail minimum avant de pouvoir prétendre à une allocation en cas de chômage. La plupart des sans-emploi aujourd’hui sont des jeunes tout juste arrivés sur le marché du travail, ou des immigrés. Pour ceux-là qui n’ont pas encore travaillé dans le pays et qui par conséquent ne peuvent pas toucher d’allocation, la seule solution est de se tourner vers l’état-providence.

Lire la suite

Finlande : la petite ville de Vantaa fait face à un afflux de réfugiés

En Finlande, la petite ville de Vantaa est contrainte d’accueillir un nombre croissant d’immigrés réfugiés, alors que la municipalité avait pourtant décidé l’année dernière de ne plus en accueillir pour les deux prochaines années par manque de moyens.

L’année dernière, Vantaa a accueilli 166 réfugiés, soit 38 de plus que l’année précédente. La plupart de ces réfugiés avec un permis de séjour sont venus par eux-même d’autres parties de la Finlande. Alors que la ville avait décidé qu’un seul assistant social ne pouvait pas s’occuper de plus de 40 familles de réfugiés, c’est actuellement 70 familles que chaque assistant social doit prendre en charge. Selon la municipalité, c’est une situation qui ne peut pas durer.

Lire la suite

Danemark : importante restriction des aides aux immigrés


Le gouvernement danois vient d’annoncer que les aides accordées aux immigrés (allocations, accès aux soins médicaux et à l’éducation, etc) seraient de plus en plus restreintes. Une commission composée de représentants de plusieurs ministères va tenter de déterminer s’il est possible de n’accorder ces aides qu’après une période minimum de résidence dans le pays.

Inger Støjberg, ministre de l’Emploi à la tête de ce comité, sera chargée de passer en revue toutes les formes de prestations sociales et de déterminer jusqu’à quelles limites peut aller le gouvernement… sans violer les régulations européennes ou internationales. « Nous allons tout examiner. Il est fondamentalement anormal que des immigrés aient accès à des prestations sociales sans participer en tant que contribuables. »

Par Marie-Sophie Germain
Source : Berlingske

Danemark : les Danois coûtent trop cher


Selon les experts, l’augmentation du coût des services sociaux conduit l’état danois à sa perte.
Les citoyens danois sont denvenus une mauvaise affaire pour l’état-providence.

Un Danois né aujourd’hui coûtera à la société 850 000 couronnes – soit environ 114 000 euros – de plus que la somme des impôts qu’il paiera pendant toute sa vie rapporte le quotidien Berlingske Tidende.

Cela représente une augmentation de 100 000 couronnes sur les chiffres de 2004, selon une nouvelle prévision du Centre d’Études Politiques (CEPOS). « En l’état actuel, le modèle danois de protection sociale n’est pas viable. Il court directement à sa perte », a déclaré Mads Lundby-Hansen, économiste en chef au CEPOS. Un autre expert en économie, Hans Jørgen Whitta-Jakobsen, confirme que l’Etat-providence est en failllite : « si nous continuons de cette façon, nous risquons de finir comme la Grèce ou l’Irlande. «

Lire la suite