Norvège : visite du très controversé Yusuf Al Qaradawi, plus dangereux que Ben Laden

Un quotidien turc a annoncé que le prêcheur musuluman Yusuf Al Qaradwi va résider en Norvège pendant quelques mois afin d’aider ses fidèles pour les prières quotidiennes. Au nord du pays, près du cercle polaire, le soleil ne se couche pas en été, et il fait nuit toute la journée en hiver, ce qui pose problème aux musulmans norvégiens qui doivent baser les horaires de leurs 5 prières quotidiennes selon la position du soleil. C’est sur cette question que le prêcheur va se pencher pendant plusieurs mois.

Yusuf Al Qaradawi est pourtant considéré encore plus dangereux qu’Oussama Ben Laden et est déjà banni des territoires américains, britanniques et israëliens. Il connu pour ses déclarations très controversées. C’est lui qui par exemple avait dit que l’Holocauste n’était qu’un châtiment divin. Ou encore que les hommes ont tout à fait le droit de battre leur épouse, et que celles-ci peuvent être mariées dès l’âge de 9 ans (à condition qu’elles soient vierges). Al Qaradwi lui-même a épousé une jeune fille de 14 ans, alors qu’il est âgé de 60 ans. Il est également un fervent défenseur de l’excision. Ce prêcheur extrêmement influent auprès des Frères Musulmans a déjà publié 80 livres et présenté un programme sur Al Jazira, regardé par près de 40 millions de personnes.

L’Association Islamique de Norvège confirme sa présence dans le pays, en partie pour tenir un cycle de conférences, mais ne souhaite pas donner plus de détails. Un peu plus tôt cette année, cinq membres du Parlement représentant les Chrétiens Démocrates avaient demandé au Conseil Musulman d’expliquer ses liens avec celui qu’ils appellent « le sheikh de la mort », soupconné de commanditer des attaques terroristes.

Le recteur de la Cathédrale d’Oslo, Olav Dag Hauge, s’insurge contre cette « intolérance », et décrit Yusuf Al Qaradawi comme une personne importante que les Norvégiens devraient accueillir à bras ouverts dans le pays : « il est important qu’il puisse faire l’expérience de la liberté d’expression et de la liberté de presse en Norvège, qui a aidé les musulmans à développer leur religion. » Le député Per Sandberg souhaiterait que son entrée en Norvège soit refusée : « il est un risque pour la sécurité du pays. »

Par Marie-Sophie Germain
Source : Views and News from Norway

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s