Danemark : vers une classification et un triage des étrangers ?

Le Parti Populaire Danois et le nouveau ministre de l’Intégration Søren Pind (photo ci-dessus) ne seraient pas contre une classification des étrangers non-européens, afin de faire le tri entre ceux qui seraient utiles à la société danoise et les autres, qui seraient priés de rentrer chez eux. Un rapport du gouvernement vient de révéler que les étrangers non-européens et leurs descendants coûtent chaque année à l’état 15,7 milliards de couronnes danoises, alors que les immigrés européens, eux, ne coûtent que 2,2 milliards.

« Maintenant que nous pouvons voir qu’il y a tant de différences selon l’origine de ceux qui viennent dans notre pays, je n’ai pas de scrupules à restreindre d’avantage les conditions pour ceux que nous suspectons être un fardeau. D’un autre côté, je serai ravi d’accueillir plus de ces gens qui de toute évidence contribueront à la société danoise », a expliqué Søren Pind.

Le Parti Populaire Danois se félicite d’avoir été à l’origine du resserement des lois sur l’immigration. « Il est écrit noir sur blanc que ces restrictions ont porté leurs fruits. Nous avons permis à l’état d’économiser 5,1 millions de couronnes chaque année », déclare le porte-parole Kristian Thulesen Dahl.

Les Sociaux Libéraux sont indignés, comme l’explique leur porte-parole Marianne Jelved : « Que se passe-t-il au Danemark ? On accuse un certain groupe de personnes d’être la cause de notre déficit. Dans ce cas-là, on devrait aussi se demander combien les retraités coûtent à l’état et pourquoi ils ne sont pas sur le marché du travail. » Elle ajoute que des sociétés telles que ISS, par exemple, emploient au moins 50% d’immigrés non-européens, pour des jobs dont les Danois ne veulent pas.

Selon elle, il n’est pas raisonnable de n’accueillir que les immigrés qui coûteraient le moins cher à l’état. « Indépendamment de la condition d’une personne qui a besoin d’aide, et indépendamment de ce qu’il en coûte, le Bon Samaritain vit aussi au Danemark. Nous ne pouvons pas classer les gens en fonction de leur valeur pour l’économie. Cela est dégradant dans une démocratie dont une des valeurs fondamentales est l’égalité. C’est extrêmement regrettable pour le Danemark ».

Par Marie-Sophie Germain
Source : Politiken
Photo : Scanpix

Publicités

2 réflexions sur “Danemark : vers une classification et un triage des étrangers ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s