Finlande : moins de grandes oreilles dans les parcs

En Finlande, les villes d’Helsinki et Espoo connaissent un « rabbit-boom » depuis quelques années. Il est difficile d’évaluer le nombre de lagomorphes dans la capitale, mais, à Espoo on estime qu’ils seraient environ 300 lapins urbains à batifoler dans les parcs. Chaque année, Helsinki dépense environ 300 000 euros pour se débarrasser de ces animaux considérés comme nuisibles. Il semblerait que les efforts des chasseurs aient porté leurs fruits, puisque la population s’est considérablement réduite.

Par Marie-Sophie Germain
Source : Yle
Photo : Yle

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s