Danemark : un goût amer pour la haute gastronomie

Les chefs et fins gastronomes s’attendaient – légitimement – à une poussière d’étoiles sur les restaurants de Copenhague, mais il en fut autrement. Alors que Noma a été élu meilleur restaurant du monde en 2010 en détrônant la cuisine moléculaire d’El Bulli, et que le chef Rasmus Kofoed vient de remporter le prestigieux Bocuse d’Or 2011, c’est un goût amer que laisse l’attribution des nouvelles étoiles du Guide Michelin pour sa 30è édition de 2011 : Noma n’a pas obtenu de 3è étoile, et Rasmus Kofoed n’a rien gagné, alors qu’il était justement considéré comme une star montante de la gastronomie scandinave.

Par ailleurs, deux restaurants de Copenhague, Bo Bech et MR (maintenant à vendre), se sont vus retirer leur première étoile. Personne ne comprend pourquoi des établissements mondialement reconnus, dont certains célébrés par des institutions francaises telles que le concours Bocuse n’ont pas recu les honneurs du Guide, dont le rôle est pourtant d’informer et de récompenser les meilleurs artisans de la haute-cuisine.

Par Marie-Sophie Germain
Source : Information, Canoë
Photo : Noma, Søren Wesseltoft

Publicités

Une réflexion sur “Danemark : un goût amer pour la haute gastronomie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s