Danemark : ca n’en finit pas pour Penkowa

Milena Penkowa, la scientifique de l’Université de Copenhague déjà maintes fois accusée et condamnée à plusieurs mois de prison n’en finit pas d’accumuler les chefs d’inculpation. Après avoir menti plusieurs fois à propos de ses recherches sur le cancer, falsifié des documents, fait un mauvais usage de financements pour ses recherches, pénalisé ses concurrents avec l’aide d’un ministre, fabriqué de fausses preuves ou encore volé la trésorerie d’une association en accusant un de ses étudiants (liste non exhaustive), nous apprenons qu’elle a également dit avoir été la directrice d’un département de recherche… qui n’existe pas.

En effet, dans un mail adressé à Albert Gjedde en 2009, Professeur en Neurologie et Pharmacologie, elle affirme être la directrice du « Département de Neuroprotection »  à l’Université de Copenhague. Albert Gjedde a avoué être en partie responsable car il n’a pas songé à discréditer ce titre imaginaire plus tôt.

Par Marie-Sophie Germain
Source : The University Post

Publicités

Une réflexion sur “Danemark : ca n’en finit pas pour Penkowa

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s