Danemark : les étudiants asiatiques ont du mal à dire non à l’alcool

Dans le University Post, le journal de l’Université de Copenhague, on apprend que pour les étudiants asiatiques installés au Danemark, il est très difficile de refuser les breuvages alcoolisés. Rappelons que la consommation de bière est très importante au Danemark, et que boire sans soif est pratiquement une tradition chez les jeunes. Zhichao Xue, une étudiante chinoise en Biologie Humaine, a récemment siroté sa première bière lors d’une soirée étudiante : « ils étaient mes nouveaux camarades de classe et j’ai senti qu’on me faisait pression pour boire. Je n’ai pas pu dire non. » Pour Raju Podduturi, un Indien qui étudie les Sciences de la Vie, l’alcool est très présent en Europe et il est difficile de résister : « j’ai choisi de ne pas boire, avoue-t-il. Mais dans le futur, si la situation l’exige, je le ferai peut-être. »

Abdul Gafar, étudiant pakistanais musulman, explique qu’il est pourtant possible de s’abstenir : « pour moi, il n’y a jamais eu aucun problème avec l’alcool. Les gens respectent mes croyances. Pendant les fêtes, je remplace simplement l’alcool par du coca ou de l’eau. » Mais il ajoute que son abstinence suscite beaucoup d’interrogations de la part des Européens, qui cherchent toujours à en connaître la raison et sont parfois insistants.

Par Marie-Sophie Germain
Source : The University Post

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s