Finlande : les étrangers deviennent-ils vraiment intolérants au lactose ?


Les étrangers vivant en Finlande disent souvent pour plaisanter qu’ils savent qu’ils sont chez eux dans le pays une fois qu’ils ont développé des allergies aux produits locaux, et notamment une intolérance au lactose. En effet, le mythe de la Finlande maudite par l’intolérance au lactose est très populaire, et renforcé par le fait que dans ce pays on trouve dans les magasins ou les restaurants beaucoup plus de produits sans lactose que dans d’autres pays européens. Qu’en est-il exactement ?

Dans le site d’actualité finlandais Yle, Angelina, une Mexicaine, témoigne : « A Mexico, je n’avais jamais de problèmes avec le lait. En Finlande, je me suis rendue compte que j’avais toujours des douleurs d’estomacs après avoir bu du lait. Alors j’ai changé pour des produits sans lactose et ca s’est amélioré ». Angelina confirme que des amis Allemands, Russes et Thaïlandais ont eu le même problème, mais sans comprendre pourquoi.

L‘intolérance au lactose, c’est l’incapacité à digérer le lactose (« sucre de lait ») à cause de l’absence ou de la quantité insuffisante d’enzymes digestives, la lactase. Environ 17% des Finlandais sont intolérants au lactose. Ce nombre descend à environ 6% pour les Suédois, 4% pour les Danois, et 1% pour les Hollandais. Dans certains pays, comme on peut le voir sur la carte ci-dessous, on retrouve ce trouble chez 60% de la population (Italie), ou même 90% (Thaïlande).

« Des études génétiques montrent que quand des populations se sont installées dans les contrées nordiques, le lait est devenu très important pour leur survie », commente Marika Laaksonen de l’industrie du lait finlandaise. « Progressivement, la plupart des adultes ont développé une capacité à digérer le lactose, même après la baisse de l’activité de la lactase au jeune âge après la fin de l’allaitement. » Seulement, chez certaines populations qui n’ont pas été habituées à digérer le lait depuis des centaines d’années, cette caractéristique est absente. Ainsi, selon les experts, l’intolérance au lactose est bien innée – déterminée par la génétique – et non acquise. Cela veut dire que les étrangers qui se plaignent d’être devenus intolérants au lactose en Finlande étaient en fait déjà intolérants au lactose… mais ne le savaient pas !

Pourquoi alors ce mythe poursuit-il la Finlande ? Anne Pohju, du Conseil de Nutrition de l’Industrie Laitière de Finlande, pense avoir la réponse : « je pense que la principale raison est qu’en Finlande on consomme beaucoup de produits laitiers. Nous buvons du lait à tous les repas, ce qui n’est pas la norme dans les autres pays. » La Mexicaine Angelina confirme : « je ne buvais du lait que quand j’étais enfant. Mais ici en Finlande, même en étant plus grand, on boit du lait toute la journée ». Voilà pourquoi Angelina pense qu’elle est devenue intolérante au lactose, comme beaucoup d’étrangers qui n’étaient pas habitués à boire du lait à l’âge adulte. Il faut aussi rappeler que les produits laitiers sont nombreux et bon marché. Ils constituent une part importante du régime alimentaire en Finlande.

Par Marie-Sophie Germain
Source : Yle



Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s