Norvège : de plus en plus de chrétiens grâce à l’immigration


Alors que le nombre de Norvégiens qui vont régulièrement à l’église baisse d’année en année, les congrégations chrétiennes d’Oslo accueillent de plus en plus de fidèles grâce à l’immigration. En effet, de nouvelles statistiques montrent que l’idée selon laquelle tous les immigrés sont musulmans est un mythe.

La Norvège est un pays qui fait preuve d’une tradition chrétienne de longue date, comme en témoignent les célèbres églises en bois. Mais ce sont maintenant les immigrés qui les remplissent. « Nous avons été tellement occupés à parler de l’immigration musulmane que nous n’avions pas remarqué que beaucoup d’immigrés sont chrétiens », confirme l’anthropologue Berit Thorbjørnsrud dans le quotidien Aften.

Une nouvelle étude menée par une organisation enregistrant les tendances chrétiennes en Norvège (DAWN Norge) a révélé qu’il y a maintenant 91 congrégations chrétiennes à Oslo, et que les offices sont célébrés en 35 langues toutes les semaines. Il y aurait environ 6 000 membres actifs, et au moins 40 nouvelles paroisses sont apparues ces 10 dernières années.

En 2005, DAWN a déterminé qu’environ 3% de la population d’Oslo est « activement chrétienne », allant à l’église au moins une fois par mois. Ce chiffre est monté à 5% si ce nest plus. L’Église Luthérienne de Norvège pourtat a rapporté que la fréquentation des églises a baissé de 13% depuis 1998, malgré une importante augmentation de la population. Certaines de ces églises sont maintenant cédées à de nouvelles paroisses, dont beaucoup ont du mal à abriter tous les fidèles. C’est le cas de l’Église Catholique d’Oslo, qui a vu le nombre de ses fidèles augmenter considérablement grâce à des immigrés venus de Pologne, du Vietnam ou d’autres pays catholiques. L’Église Catholique d’Oslo accueille maintenant 10 000 fidèles régulièrement.

Selon DAWN, 1 chrétien d’Oslo sur 4 est un immigré ou vient d’une famille d’immigrés. « En plus de l’aspect religieux, les paroisses chrétiennes apportent des ressources aux nouveaux arrivants », commente Thorbjørnsrud. « Ils y recontrent des gens qui pensent comme eux, se réclament du même statut et recoivent de l’aide à leur entrée dans la société norvégienne. » Rezene Telke, qui vient juste de baptiser son premier enfant à l’Église Copte Erythréenne d’Osl confirme : « ici, je me sens comme chez moi. »

Par Marie-Sophie Germain
Source : News and Views from Norway
Photo : Une église en bois norvégienne, Ronan Robert

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s