Danemark : des imams marient de jeunes mineures danoises

Un rapport a démontré que des jeunes filles danoises de 16 ans ou moins épousent des hommes musulmans lors de mariages islamiques, sans le consentement de leurs parents et avant leur majorité, comme cela devrait être d’usage selon la loi danoise. Selon le ministère de la justice, ces mariages ne sont pas légalement valables, mais les filles signent un contrat de mariage islamique qui inclut une dot, et qui les tient à certaines règles.

Personne ne sait exactement combien de mariages ont été célébrés ces dernières années, mais le quotidien Berlingske vient de faire part du témoignage de Christina Palshøj Schultz (photo), qui a épousé son petit ami musulman lorsqu’elle avait 17 ans, sans l’accord de ses parents. Son père a décidé de ne plus jamais lui parler. Selon Birgitte Karlsson, du centre de soutien Etnika, cet exemple n’est pas un cas isolé. « Je pense qu’elles ne sont pas assez matures pour prendre des décisions si importantes. Cela ne devrait jamais arriver », commente-t-elle.

Le mariage musulman  oblige les filles à se tenir à des règles sociales et religieuses bien plus strictes que dans le mariage danoise. Anne Sofie Roald, professeur en histoire religieuse et spécialisée dans l’islam à l’université de Malmö en Suède, est du même avis. « Beaucoup de converties veulent être de bonnes musulmanes, et pensent que tout ce que l’homme leur dit de faire, c’est la loi ».

Selon l’article 1 de la loi danoise sur le mariage, il faut avoir plus de 18 ans pour se marier. « C’est seulement quand on est assez âgé qu’on comprend  les conséquences d’une telle décision », commente Linda Nielsen, professeur et spécialiste de la famille. « Nous n’aimons pas les mariages d’enfants au Danemark ».

L’imam Shahid Mehdi, de la Société de la Foi Islamique, refuse d’admettre que de tel mariages avec des adolescentes ont eu lieu. « La Société de la Foi Islamique ne marie pas de filles en dessous de 18 ans. Nous demandons un certificat de mariage de la part de la municipalité. Mais peut-être qu’il y a des imams pas très regardants qui font cela.«
La chef du comité sur l’intégration au Parlement, Karen Jespersen, veut absolument mettre fin à des mariages d’adolescentes. « Les imams abusent de leur pouvoir pour célébrer des mariages. Ils savent très bien que c’est contre les lois danoises sur le mariage. Je pense qu’ils devraient être punis par des amendes, des peines d’emprisonnement ou être expulsés ».

Par Marie-Sophie Germain
Source : Berlingske
Photo : Mads Nissen

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s