Danemark, la capitale mondiale du cancer


Des chiffres publiés par le World Cancer Research Fund (WCRF) montrent que 326 Danois sur 100 000 développent un cancer chaque année : c’est le taux le plus élevé du monde. Ces chiffres sont basés sur une étude datant de 2008.

Selon le quotidien britannique The Telegraph, si l’incidence de cas de cancers est si élevée au Danemark, c’est parce que cette maladie est bien mieux diagnostiquée que dans les autres pays, ce qui augmente donc le nombre de cas dans les statistiques. Le quotidien insiste également sur les conséquences de certains facteurs agravants, tels qu’une augmentation du tabagisme chez les femmes ou encore l’obésité.

Pour les Danois eux-même, ainsi que selon certains experts, la réalité est toute autre. L’augmentation du tabagisme seule ne peut pas être mise en cause, parce que le tabagisme existe dans tous les pays, alors pourquoi le Danemark comptabiliserait-il plus de décès ? Selon certains experts, le taux élevé de mortalité dûe au cancer s’explique non pas par le fait que la maladie est mieux diagnostiquée, mais au contraire parce qu’elle est diagnostiquée trop tard : les médecins généralistes mettent beaucoup trop de temps à envoyer leurs patients chez un spécialiste. Or on sait que la précocité du diagnostic augmente les chances de survie.

Après les résultats d’études de l’OCDE, de l’OMS et de l’Union Européenne, il a été estimé que le taux de mortalité dû au cancer au Danemark est aussi élevé qu’au Kazakhstan. Environ 167 Danois sur 100 000 meurent du cancer chaque année, contre 116 en Suède et 115 en Finlande. Dans 180 pays, le taux de survie au cancer est meilleur qu’au Danemark.

En ce qui concerne le cancer du sein, le Danemark a un taux de mortalité relativement élevé : 33,4 pour 100 000 habitants (22,4 pour les Etats-Unis en 2001 et 19,5 pour la Finlande en 2003). Le taux de survie relatif était de 77 % au Danemark en 1991-95 (88,9 % aux États-Unis , 85,6 % en Finlande).

Comme le montre le diagramme ci-dessous, les cancers les plus fréquents au Danemark sont le cancer du sein, de la prostate, du poumon, et le cancer colo-rectal.

Par Marie-Sophie Germain
Source : Globocan, The Telegraph, Ambassade de France, L’Observateur de l’OCDE

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s