Finlande : la petite ville de Vantaa fait face à un afflux de réfugiés

En Finlande, la petite ville de Vantaa est contrainte d’accueillir un nombre croissant d’immigrés réfugiés, alors que la municipalité avait pourtant décidé l’année dernière de ne plus en accueillir pour les deux prochaines années par manque de moyens.

L’année dernière, Vantaa a accueilli 166 réfugiés, soit 38 de plus que l’année précédente. La plupart de ces réfugiés avec un permis de séjour sont venus par eux-même d’autres parties de la Finlande. Alors que la ville avait décidé qu’un seul assistant social ne pouvait pas s’occuper de plus de 40 familles de réfugiés, c’est actuellement 70 familles que chaque assistant social doit prendre en charge. Selon la municipalité, c’est une situation qui ne peut pas durer.

Anna Cantell-Forsbom, la directrice du centre psychologique et social de Vantaa assure qu’il y a une restriction en matière de qualité de vie et de logements spacieux pour les familles – souvent nombreuses – de réfugiés. Elle regrette aussi le haut taux de chômage chez les immigrés, et le fait qu’il n’y ait pas assez de cours de langue finnoise disponible pour eux.

Avant la fin de l’année, la municipalité de Vantaa devra décider s’il faudra de nouveau établir des quotas concernant l’accueil des immigrés. La cité voisine d’Espoo a par exemple accepté un quota de 23 réfugiés, et la capitale Helsinki n’accepte que quelques cas individuels.

Par Marie-Sophie Germain
Source : Yle

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s