Suède : combattre l’islamophobie après l’attentat de Stockholm


Suite à l’attentat de Stockholm du 11 décembre dernier, il existe des risques de soupcons envers les centaines de milliers de musulmans de Suède, selon Erik Ullenhag, le ministre de l’intégration. « Nous qui croyons aux valeurs suédoises d’ouverture et de tolérance, nous avons la reponsabilité de combattre l’islamophobie et les préjudices qui suivent dans le sillage de la terreur », commente-t-il. « Nous ne devrons jamais permettre que l’acte d’un seul individu fasse qu’une religion entière est suspectée ou qu’un groupe soit aux prises avec une culpabilité collective. »
Il précise que plus de 99,9% des 400 000 musulmans de Suède ne sont pas sur la liste des 200 islamistes supposés terroristes identifiés par les services secrets suédois (Säpo).
Afin de combattre les effets d’une potentielle discrimination contres les musulmans de Suède suite à l’attentat de Stockholm, le ministre a rencontré jeudi dernier d’importants leaders de la communauté musulmane du pays. « J’aimerais entendre des témoignages de musulmans et parler de ce qu’on peut faire pour réduire la polarisation et empêcher que les barrières qui se créent entre les groupes prennent racine ». Le premier ministre a également mis l’accent sur le fait que la Suède n’abandonnerait jamais son ideal d’ouverture et de tolérance dans son combat contre le terrorisme. « Si un kamikaze réussit à créer de grandes divisions et à augmenter l’intolérance, alors la terreur aura gagné ».

Par Marie-Sophie Germain
Source : The Local
Photo : Scanpix

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s